photographe

 

pour les particuliers et les entreprises: reportages, illustration, books.

La photographie est une passion, et notre métier.
Pour nous, "professionnel" n'est pas un titre : c'est une exigence.

Une exigence de qualité sur chaque photo, de fiabilité sur chaque projet.
Le conseil et l'experience au service de chaque client.

L'enthousiasme et la bonne humeur font le reste, parceque nous aimons par dessous tout
vous voir sourire quand vous découvrez vos photos.

Ce site vous présente nos réalisations.
Il y manque l'essentiel : les photos que nous réaliserons pour vous !

 

  • theme Reportage incentive
  • auteur Edouard
  • date 18 - 06 - 2014
contact info
Reportage d'un évènement incentive de la société CMG Conseil, sur une terrasse parisienne.

 

 

Le reportage devait être représentatif à la fois de l'aspect institutionnel de l'entreprise, qui intervient dans les domaines financiers et bancaires, et de la convivialité qui caractérise son équipe de consultants, tant en interne qu'avec ses clients.

 

 

 

VOIR LA GALERIE...
  • theme Championnat du monde de boxe poids lourds WBC
  • auteur Edouard
  • date 06 - 06 - 2014
contact info
Championnat du monde de boxe poids lourds WBC, Carlos Takam (Fr) vs. Tony Thompson (USA) le 6 juin 2014.

 

La photo de sport est probablement l'épreuve ultime du reportage, et la boxe une des disciplines les plus exigeantes pour le photographe.

 

Un grand merci à Carlos Takam, champion du monde en titre, et à Joseph Germain son manager de leur confiance renouvelée à chaque combat de ce très grand boxeur.

 

VOIR LA GALERIE...
  • theme Et Dieu créa la femme. Puis l'Homme... photoshop.
  • auteur Edouard
  • date 16 - 06 - 2014
contact info

Personne ne ressemble aux mannequins des magazines, même pas le modèle qui a posé pour la faire.

 

Ca n'est un secret pour personne, les photos sont retouchées à outrance : peaux parfaites, jambes allongées, poitrines augmentées, yeux en amande, aucun plis de peau même dans les positions les plus tordues... Photoshop est dans chaque photo publicitaire. Pourtant on me demande souvent des images "comme dans les magazines, mais avec très peu de retouches".

 

Le "canon de beauté" actuel n'est plus humain ! La femme ou l'homme parfait, celui qui sert de référence de beauté, a des caractéristiques morphologiques qu'aucun individu ne peut atteindre. Comment en est-on arrivé là ?

 

La réponse est dans le marketing, mais au-delà de celui de chaque annonceur. Une sorte de volonté collective des publicitaires et de l'industrie, instaurée par personne mais suivie et encouragée par tous.

 

L' idée est simple :

Si vous proposez un modèle aux proportions humaines, il est possible de l'atteindre puisque certains l'ont fait. Cela donne envie, mais c'est accessible et chacun en est finalement plus ou moins proche.

Un tel modèle ne relève pas du rêve mais d'une réalité accessible. Les consommateurs, puisque c'est ce que nous sommes tous, vont avoir envie de se rapprocher de c LIRE LA SUITE...

  • theme La photo de pub : fidèlement trompeuse.
  • auteur Edouard
  • date 02 - 06 - 2014
contact info

Un constat simple : toutes les images commerciales que vous voyez diffusées, que ce soit sur le net, dans les magazines ou les affiches aux murs sont "améliorées". Sans exceptions. Certaines beaucoup, d'autres énormément...

 

Pourtant la pub ne triche pas. Enfin pas vraiment. Disons qu'elle "présente le produit sous son meilleur jour".

 

L'exemple classique, la différence flagrante entre le hamburger de l'affiche et celui que l'on vous sert.

Celui de la pub est parfait, le vôtre ne ressemble a rien. Pourtant, ce sont exactement les mêmes. Le fast-food risquerait gros si ce n'était pas le cas, la loi exige que la publicité soit conforme à l'original.

 

La différence ne tient qu'à la préparation : dans celui que vous mangez, tout est réparti à peu près uniformément dans le hamburger et plutôt trop cuit que pas assez par sécurité sanitaire. Dans celui de la photo, tout est ramené vers l'avant, puisqu'il est pris en photo de face, et à peine cuit! La face photographiée déborde de condiments, la moitié cachée sur la photo... n'a plus que le steak.

 

Pour la prise de vue, chaque élément est d'abord sélectionné pour son parfait aspect, puis minutieusement disposé sur l'avant pour que les contrastes de couleurs et de textures valorisent le produit.

LIRE LA SUITE...